Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Egypte’ Category

Le Caire

D’Abou Simbel nous avons prit l’avion jusqu’à la capitale égyptienne : Le Caire, où nous avons déjeuner dans un espèce d’ hangar, où un vendeur de chichas/narguilés était là.

En Egypte fumer le narguilé est courant, c’est pour eux un moyen convivial de se relaxer entre amis.

Il y’avait également une dame qui nous faisait du pain égyptien, sorte de galettes, à base de farine et d’eau.

Quelques unes des nombreuses mosquées qu’on peut trouver dans le pays.

A la Pekin Express dans les pick-up, là bas s’il n y’a pas de place c’est pas grave on trouve quand même !

Nous approchons enfin des fameuses pyramides de Gizeh. Nous n’imaginions pas trouver les pyramides ici, c’est à dire en plein centre du Caire et non dans un désert comme les photos et films des magazines nous laisse le penser.

Les trois Pyramides de Gizeh : Kheops, Khephren et Mykérinos sont placées sur un plateau qui constitue une avancée sur la vallée du Nil. Elles remontent à l’époque de la IVème dynastie, c’est-à-dire entre 2625 et 2510 avant notre ère.

[La Pyramide de Khéphren]

La grande pyramide de Gizeh, construite par Khéops, fait partie des sept merveilles du monde antique.

[A droite La pyramide de Khéops]

Attention ! Ne vous laissez pas tenter à vouloir monter sur le dos de ces dromadaires que vous pouvez trouver sans mal autour des pyramides. Au début ils vous disent que c’est gratuit, mais au moment de vouloir redescendre ce n’est plus la même histoire … et n’ayez pas non plus confiance en la force publique, qui n’aura aucun scrupule à vous réclamer de l’argent pour un tour en dromadaire ou une photo…

A la suite de cette visite, nous sommes revenu sur le plateau le soir pour la deuxième excursion bonus de notre séjour, « son et lumière sur les pyramides », où nous avons eu le droit à l’histoire de ces Pyramides et du Sphinx, tout en couleur, et effets de lumières. [Il y’a des séances pour toutes les nationalités].

Le lendemain sonnait déjà le retour en France … Bien qu’on aurait bien voulu prolonger ce séjour avec pourquoi pas Alexandrie, La Mer Rouge, …

Publicités

Read Full Post »

Abou Simbel

A l’aube du 4 ième jour nous sommes partis avec un cortège de bus direction Abou Simbel. A chaque fois les bus partent en cortège car en traversant le désert on ne sait pas ce qu’il peut arriver. On nous dit que c’est en cas de panne, pour pas se retrouver coincer en plein désert mais vu les attentats quelques temps plus tôt, je pense qu’il s’agissait plutôt de la peur de la menace terroristes…

Le Grand Temple

Le grand temple est un hémispéos construit à l’origine dans la colline de Méha. Il est voué au culte d’Amon, de , de Ptah et de Ramsès II déifié. Il est taillé dans la roche pour sa majeure partie, y compris la façade composée de quatre statues colossales de Ramsès II assis ainsi que d’autres statues, bas-reliefs et frises. Les parties non taillées dans la roche sont un péribole et un pylône en briques de limon du Nil.

Le Petit Temple

Le petit temple est un spéos construit à l’origine dans la colline d’Ibshek. Il est voué au culte de Néfertari déifiée sous les traits d’Hathor. Il est taillé dans la roche en totalité, y compris la façade composée de six statues colossales de Ramsès II et de Néfertari ainsi que d’autres statues, bas-reliefs et frises.


Read Full Post »

Le temple de Philae

Pour poursuivre notre découverte de l’Egypte nous avons navigué jusqu’au temple Philae.

Philæ était une petite ville, le premier nome de Haute Egypte, surtout réputée par son temple situé sur l’île de Philæ à proximité d’Assouan et dédié à la déesse Isis , une figure majeure du panthéon des dieux égyptien. La déesse Hathor  possède également un temple sur l’île de Philae, vénérée sous le forme de la déesse lionne Tefnout.

Le temple de Philaé est avec le temple de Edfou, et le temple de Dendérah (que nous n’avons pas visité) le temple ptolémaïque le mieux conservé d’Egypte.

Le temple de Philaé compte parmi les temple sauvés des eaux lors de la construction du barrage d’Assouan, avec le temple d’Abou Simbel. En 1894, le temple fut partiellement immergé, et la seule façon de le visiter était en barque. En 1979, lors de la construction du second barrage, le temple aurait été complètement immergé, il fallait le démonter et transporter sur un îlot voisine, l’îlot Aguilkya, situé à 300m en aval, au nord. Les travaux furent effectués avec la participation de l’UNESCO, du ministère de la Culture égyptien, des services d’archéologie du Caire, en 1974, durant deux ans.

[ Kiosque de Trajan édifice non terminé visible à proximité du temple de Philae ]

Read Full Post »

Le jardin botanique

Durant notre séjour nous avons choisis l’une des excursions supplémentaires, avec un départ en bateau pour le jardin botanique, suivi d’une balade à dos de dromadaire ainsi qu’une balade sur le Nil…

Un magnifique parc botanique…

de magnifiques espèces exotiques, avec également des oiseaux au chant bien marrant (comme quelqu’un qui essayerai de chanter avec de l’eau dans la bouche). Je vous laisse voir par vous même…

Puis nous avons fait une balade à dos de dromadaire

Et pour finir cette excursion, nous avons reprit le bateau auquel des enfants s’accrochaient dans leur petites barques d’infortune et nous chantaient « il était un petit navire » en français.

Nous avons pu découvrir grâce à cette balade de magnifiques maisons nubiennes

Read Full Post »

Le temple de Kom Ombo

Le temple de Sobek et Haroëris situé à Kôm Ombo , l’ancienne Noubit, est le temple égyptien dédié au culte des dieux Sobek  et Haroëis. Partiellement ruiné (une partie du temple s’est effondrée dans le Nil), il est actuellement le seul vestige visible.

Le temple de Kôm Ombo, situé à 165 km au sud de Louxor, fut construit sur une colline de la ville de Kôm Omboen Egypte, près de la vallée du Nil, au début du IIe siècleavant notre ère par trois Ptolémées.

Ptolémée VI (-180/-145) fut à l’origine de la construction du temple de Kôm Ombo au début de son règne. La construction du temple continua avec d’autres Ptolémées dont Ptolémée XIII (-47/-44) et s’acheva au IIIe siècle.

Cependant, dans les ruines du mammisi aujourd’hui disparu, les égyptologues ont retrouvé des traces de Thoumôsis III.

Il est incontournable de passer devant les petites boutiques de djellabas, « comme par hasard » nous avons une soirée où il est demandé de jouer le jeux et d’être en habits traditionnels.

Le travail de sculpture des égyptiens est juste impressionnant.

[ un crocodile momifié ]

Après cette visite à la tombée de la nuit, nous sommes allés voir les marchands pour nous trouver des djellabas, pour la soirée égyptienne du soir, où nous avons mangé des plats plus égyptiens qu’européens (contrairement au reste du séjour), dansé, fait des photos souvenirs en couple, ou en groupe avec les personnes avec qui nous faisions les visites (il devait y avoir 3 bus avec 3 guides). Encore une belle journée remplie de souvenirs qui s’est achevé sur le pont du bateau <3.

Read Full Post »

Le temple d’Edfou

Après une première journée dédié à la visite de la vallée des rois, et de la vallée des reines, des colosses de Memnon, et une après-midi de repos bien mérité.

Nous voilà partis pour une excursion en calèche pour aller visiter le temple d’Edfou qui se situe entre Louxor et Assouan. Edfou est le temple le mieux conservé de toute l’Egypte antique. Dédié au dieu faucon Horus, il fut érigé à l’époque ptolémaïque sous Ptolémée III (le père de Cléopatre).

L’état de conservation de ce temple est l’un des meilleurs, car il fût pendant de nombreuses années enseveli par le sable, on se demande d’ailleurs comment cela a pu être possible, vu la taille (137 mètres de long pour une largeur maximale de 79 mètres, le tout s’élevant à 36 mètres de hauteur au niveau du pylône d’entrée, et sur une surface de 7000 m²) de ce temple et l’ancienneté de celui ci, car il fût commencé en 237 avant J.C. et fini en 57 avant J.C.. C’est seulement au milieu du XIX ème siècle que le désensablement fût commencé par un egyptologue français : Anguste Mariette.

C’est dans la cour péristyle, devant l’entrée de la 1ère salle hypostyle que trône la célèbre statue d’Horus taillé dans du granit noir d’Assouan.

Puis nous sommes repartis avec nos calèches direction le bateau tout en traversant la ville, à la découverte de la population.

Read Full Post »

Le temple de Karnac

L’après-midi, après la visite de la vallée des rois et la vallée des reines, nous avons visité le temple de Karnak, dédié à la gloire du dieu Amon.

[ Statue de 15 mètres de hauteur du grand prêtre d’Amon Pinedjem Ier, et pharaon de la XXIème dynastie]

Situé à deux ou trois kilomètres au nord du temple de Louqsorà Louxor, l’ancienne capitale Thèbes, le temple de Karnak est divisé en trois parties distinctes, les grecs l’appelaient Hermonthis.

La plus grande des trois parties 30 hectares est la partie du temple la mieux conservée en raison des nombreux travaux de restauration qui y fut menés, cette partie est destinée au dieu Amon. Le temple est si vaste qu’il pourrait contenir la cathédrale de Notre Dame de Paris, et selon Léonard Cottrell, il représente la moitié de Manhattan.

La salle hypostyle est considérée comme l’un des plus beaux exemples d’architecture égyptienne, avec 134 colonnes de 23 mètres de hauteur avec des chapiteaux papyriformes (en forme de papyrus ouverts) dont le sommet du chapiteau mesure 15 mètres de circonférence, 50 personnes pourraient s’y tenir debout, la salle hypostyle mesure 102 par 53 mètres de superficie, et 23 mètres de hauteur.

La salle hypostyle du temple de Karnak fut construite par plusieurs pharaons, ainsi Aménophis III réalisa 12 colonnes,  Ramsès Ier commença la décoration, qui fut ainsi continuée sous Séthi Ier et Ramsès II.

Lors de l’apogée du temple de Karnak, le temple possédait des obélisques de Thoutmosis Ier, dont il n’en reste plus qu’un à ce jour, haut de 23m, et 143 tonnes. Il existait également deux obélisques de sa fille, la reine régente Hatchepsout qui est plus haut.

[ le scarabée sacré]

Le scarabée est un insecte sacré en Egypte ancienne, on dit qu’il faut faire un voeux et tourner autour pour que nos voeux se réalisent.


Read Full Post »

Older Posts »